Qui suis-je?

Je m'appelle Patricia C. Montero. Je suis une graphiste vénézuélienne qui vit à Montréal depuis 2008. Récemment, le design d’expérience utilisateur a changé ma perception du procès créatif. Alors, je suis devenue une UX designer, bref, une « UXer ».

Autoportrait de Pati Montero

Comment puis-je t'aider?

Moi, je suis une conceptrice UX autodidacte. Puisque je suis graphiste à la base, mon intérêt est sur l’interaction visuelle. Et pourtant, je suis prête à donner un coup de main tout au long du processus UX.

Je m’efforce de mon mieux pour bien présenter ton travail. Et ce, même sur un tout petit écran avec une vitesse de connexion limitée. Au-delà de ça, je tiens à souligner tes créations pour qu'elles restent les vedettes de ton site.

Écris-moi, je suis là Autoportrait de Pati Montero

De dessinatrice à graphiste

Autrefois, je traînais un cahier de dessin un peu partout. Il gardait des illustrations de tout ce que j'estimais à l'époque : des héros, des poupées et des chiots. Il était donc naturel pour mes proches quand j'ai choisi l'école d'art à Maracaibo, ma ville d'origine.

Lorsque j'ai reçu mon diplôme, j'ai commencé un autre en graphisme. J'ai eu l'impression que ce dernier me donnerait une façon plus pratique d'exprimer mes pensées. Les messages que j’avais à communiquer devraient être aussi utiles que beaux. Ce fut un coup de foudre instantané.

« Je me suis retrouvée avec une incroyable liberté en faisant un travail qui n’était pas à propos de moi, mais plutôt de la résolution des problèmes. » —Jessica Hische

De graphiste à UXer

Depuis quelques années en tant que graphiste, j'avais souvent l'impression qu'il me manquait quelque chose.

Parfois, mes décisions étaient subjectives ou bien, le résultat ne s'adaptait pas au problème. Ce n'était jusqu'à moment que je suis arrivée à la conception centrée sur l'utilisateur que j'ai trouvé la pièce perdue du casse-tête.

Ma première expérience à ce sujet est la création de mon site Internet. Un test d'utilisabilité m'a aidé à comprendre les problèmes et à tracer mes objectifs. Une audience ciblée m’a guidé à viser mon message. Chaque pas avait du sens. Chaque décision avait une raison.

Avec le temps, j’ai compris pourquoi je me trouvais un peu perdue auparavant. Je travaillais pour un univers des inconnus par moi-même, ignorant le fait que je ne suis pas mon public.

Aujourd’hui, je traîne deux cahiers un peu partout. Un pour dessiner. L’autre, pour générer des idées.

Encore? Télécharge mon CV

© 2018-2019 Pati Montero Politique de confidentialité